Le combat de l’association Libre Horizon

L’association Libre Horizon appelle une nouvelle fois à se réunir, ce dimanche 16 août à 17h à Courseulles-sur-Mer (nous y serons, rejoignez-nous nombreux), et à se mobiliser contre le projet d’éolien offshore sur les côtes normandes du débarquement.

L’association Libre Horizon, créée pour l’occasion réclame que le projet d’implantation des 75 éoliennes (de 175 mètres de hauteur) à seulement 10 kilomètres des côtes de la plage de Courseulles-sur-Mer soit modifié. L’association milite pour que le projet éolien soit au moins repoussé, avec l’implantation des 75 éoliennes à 20 kilomètres des côtes. Une distance qui permettrait de ne pas entacher la vue depuis la côte.

Une noble cause que nous souhaitions soutenir à notre manière en vous faisant part de la manifestation prévue demain et en vous invitant vivement à vous y rendre et en vous faisant connaître plus globalement cette lutte menée par l’association dans le but de préserver nos côtes en l’état ou, dans un moindre mal, en n’en détériorant pas de façon bien inopportune le visuel tel que l’on connaît actuellement. Comment pourrait-on décemment, vouloir détériorer la vue actuelle ?

Le site de l’association : http://www.libre-horizon.com/

Pour en savoir plus : http://www.libre-horizon.com/spip.php?article195

2 réflexions sur “Le combat de l’association Libre Horizon”

  1. Bonjour,
    Je ne sais pas si c’est un projet à l’étude ou un travail en cours de réalisation. C’est incroyable de le faire à cet endroit devant les plages du DDay. L’éolien offshore ne gêne a priori personne (sauf les gens contre l’éolien tout court, par principe) , mais parce que c’est loin des côtes et donc invisible du rivage. A 10 km, c’est très visible (cf. Angleterre et Danemark), alors qu’à 30 et au delà comme en Allemagne, c’est sans problème pour personne.
    Incompréhensible.

  2. Bonjour monsieur Girelle,

    Effectivement, ce projet a de quoi en désabuser plus d’un. À notre connaissance, le travail n’est pas en cours de réalisation (et / mais) c’est pour cela qu’il est encore tant d’agir et de se mobiliser comme le fait l’association Libre Horizon qui mérite tout notre soutien.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*