Courseulles sur mer

Courseulles-sur-mer fait partie des villes idéales qui se prêtent à recevoir des touristes venus visiter les plages du débarquement en Normandie. Tout d’abord parce qu’elle fut l’une des plages du Jour J – Courseulles sur mer fait partie des plages canadiennes de Juno Beach – ensuite parce qu’elle offre une localisation idéale pour les personnes qui viennent passer un séjour d’un week-end ou d’une semaine pour revivre les événements du 6 juin 1944.

courseulles-sur-mer

Courseulles-sur-Mer depuis les dunes

La ville de Courseulles offre aux touristes de nombreuses occasions de se remémorer le débarquement. Chars mais aussi drapeaux ou monuments commémoratifs jalonnent la côte et rappellent que cette petite ville balnéaire aujourd’hui si charmante fut le théâtre de violents affrontements. Petite ville de Basse-Normandie dans le département du Calvados, Courseulles est une station balnéaire de moins de 5000 habitants, blottie à côté de l’embouchure de la Seulles, sur laquelle est installé son port, et se révèle particulièrement propice à l’accueil des touristes.

Hébergement (hôtel, location) / restauration Courseulles

Courseulles dispose en effet de la palette à peu près complète en matière d’hébergement, idéal si vous cherchez un(e) :

  • HOTEL Courseulles sur mer : 7 hôtels-restaurants, dont trois bénéficient de 2 cheminées dans le classement “Logis de France”, et l’un de trois
  • Chambre d’hôte Courseulles sur mer : près d’une trentaine de chambres d’hôtes ; sans compter celles qui se trouvent à proximité (Graye ou Ver sur mer)
  • Location Courseulles sur mer : de très nombreuses locations meublées, maisons ou appartements
  • Résidence : une résidence de tourisme qui propose des appartements de 4 à 6 personnes
  • Camping Courseulles sur mer : un camping municipal de 348 emplacements auxquels s’ajoutent 34 bungalows d’une capacité de 4 à 6 personnes.

Les restaurants ne sont pas en reste : outre ceux des hôtels dont il a déjà été question, et qui, majoritairement, mettent à l’honneur les produits de la mer ; la ville propose en effet cinq restaurants traditionnels, trois brasseries, quatre pizzérias et trois crêperies.
On ajoutera que les commerces y sont nombreux et variés, et qu’éventuellement, des épouses moins portées que leurs maris sur les visites historiques ou l’inverse, trouveront au sein des petites rues commerçantes de quoi s’occuper utilement.

Une ville d’histoire…

courseulles - graye

Croix de Lorraine de Courseulles-sur-Mer / Graye

En dehors bien évidemment du Centre Juno Beach, qui retrace le débarquement et la part prise par le Canada au conflit, ainsi que du Parc Juno qui en dépend (promenade dans les dunes au milieu des vestiges du mur de l’Atlantique) – les visites étant assurées de part et d’autre par des guides canadiens – la ville abrite d’autres lieux de mémoire : on sait que c’est ici, à la lisière de Graye-sur-mer, que le Général De Gaulle, débarqué par le contre-torpilleur La Combattante, a refoulé pour la première fois le sol métropolitain. Depuis 1990, une Croix de Lorraine s’élève à l’endroit même. Au centre-ville se trouve la stèle en mémoire du Général, et, quelques dizaines de mètres plus loin, celle érigée en mémoire des marins de La Combattante, qui sauta sur une mine en février 1945. On ne peut pas ne pas voir l’exemplaire d’un char Sherman M4, coulé à Juno le 6 juin, et renfloué en 1970 grâce au sergent Léo Gariépy, qui appartenait lors du débarquement au First Hussard Régiment canadien (fait citoyen d’honneur de la ville, il repose, selon sa volonté, dans le carré militaire du cimetière de Courseulles) ; non plus que l’imposant monument en forme de dague qui rend hommage aux hommes du Royal Winnipeg Rifles.

Et de tourisme

char Sherman à CourseullesPour les balades côtières, que celles-ci aient pour but de sillonner une plage de Juno Beach ou simplement de profiter de l’air marin ; Courseulles-sur-Mer offre un port de plaisance et un littoral bien entretenu. Reconnue commune touristique en 2009, elle dispose de son office de tourisme ouvert toute l’année et invite au souvenir des événements de la seconde guerre mondiale mais aussi à des activités ludiques en proposant, entre autres, de très nombreuses activités aquatiques, avec notamment une école de voile.

Si l’orthographe de la ville est souvent écorchée, tantôt écrite Courseulle et donc par voie de conséquence Courseulle-sur-mer, à d’autres moments Courseul ou encore Courseuil, la bonne orthographe est bien la suivante : Courseulles-sur-Mer.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

2 réflexions sur “Courseulles sur mer”

  1. Je souhaiterai savoir en quel année ce char sherman a été sorti du port de Courseulles sur/mer.
    Avec tout mes remerciements, cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*