DEBARQUEMENT UTAH BEACH

Utah beach, c’est le côté Ouest du secteur américain, de l’embouchure de la Vire aux plages de Sainte-Marie du Mont.

Débarquement Utah Beach 1944 : un secteur initialement pas prévu

Rappelons qu’initialement, ce secteur n’était pas censé faire partie des plages du débarquement. A l’origine en effet, le projet “s’étale” si l’on peut dire, simplement de Courseulles, à l’est, jusqu’à Grandcamp, limite ouest, sur les rives de la Vire.

La plage d'Utah beach aujourd'huiC’est en Janvier 1944 que le Général Montgomery, tout juste promu adjoint d’Eisenhower, propose à ce dernier une modification d’ampleur : l’élargissement du front de 55 à 90 kilomètres. Il estime en effet que, compte tenu du volume titanesque d’hommes et de matériel que les alliés vont déverser dans les premiers jours de l’opération, le secteur tel qu’il est alors défini risque d’aboutir à de fâcheux engorgements. La décision est donc prise d’élargir aux plages du Cotentin à l’ouest, et d’étendre jusqu’à l’Orne à l’est.

Monument commémoratif d'UtahLes troupes américaines qui vont débarquer appartiennent à la 1ère armée US, commandée par le Général Omar Bradley. Pour Utah beach, c’est le VIIe  corps du Général Collins, et la première vague est constituée de la 4e Divison d’Infanterie, avec à sa tête – il est le commandant adjoint de la division – le Général Théodore Roosevelt Jr, fils du président du même nom et petit-neveu du président alors en exercice*. Bien que sévèrement amoindri par l’arthrose, il a tenu à accompagner ses hommes lors de l’assaut (cet épisode est notamment repris dans “Le jour le plus long”  où Henry Fonda, avec lequel il n’avait pourtant aucune ressemblance, lui prête ses traits) – assaut où il est d’ailleurs à la fois le plus âgé des assaillants (57 ans) et le seul officier général de la première vague. L’anecdote retiendra aussi qu’au même moment, son fils, le capitaine Quentin Roosevelt Jr, débarque à Omaha.

Une réussite malgré des infortunes initiales

Bombardier B26 Marauder au musée d'UtahMalgré des infortunes initiales (Le destroyer escorteur USS Corry heurte une mine et sombre, un patrouilleur est coulé par les défenses allemandes), la chance va sourire aux Américains : portées par un puissant courant, les péniches de débarquement vont dériver et aboutir plage de la Madeleine, deux kilomètres plus au sud qu’au point prévu, évitant ainsi les parties les mieux défendues de la plage. Il faudra plusieurs heures aux Allemands, qui, sans beaucoup de visibilité, continuent à tirer sur une plage vide, pour comprendre leur erreur, lors des premiers contacts avec les fantassins US. C’est sur une plage “nettoyée” que les péniches de la deuxième vague arrivent, avec le Général Barton, commandant de la division, dont les hommes commencent à pénétrer l’intérieur des terres : la jonction se fait par la route avec les paras de la 101e “Airborne” (voir l’article : “opérations aéroportées”), même si la résistance allemande empêche dans un premier temps d’en faire autant avec ceux de la 82e.

Au final, le débarquement d’Utah Beach est une réussite incontestable

Tombe de Théodore Roosevelt à CollevilleTous les objectifs du premier jour n’ont pas été atteints, mais le débarquement à Utah beach est une réussite incontestable : les pertes sont minimes (mais réelles tout de même : 43 morts, essentiellement par noyade, une soixantaine de blessés), inférieures à celles des entraînements, et, durant la première journée, plus de 23 000 hommes, plus de 1700 véhicules et 1700 tonnes de matériel auront été débarqués.

* Victime quelques temps après d’une crise cardiaque, il décède le 12 Juillet. Selon son souhait, il repose au milieu de ses hommes, au cimetière américain de Colleville (carré D, dernière rangée), aux côtés de son frère Quentin, aviateur abattu en France lors du premier conflit mondial et transféré ensuite à Colleville (voir la page Omaha Beach).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

0 Replies to “DEBARQUEMENT UTAH BEACH”

  1. Bonjour,
    Mon Beau-père a participé au débarquement de Normandie avec la division Leclerc.
    Le 22 novembre c’est l’anniversaire de mon mari, et j’aimerai lui permettre de découvrir les plages du débarquement, l’endroit ou son père et ses amis ont débarqué.
    Merci de m’orienter pour la visite.

    Cordialement

  2. Bonjour madame LAFON et merci pour votre commentaire.

    Malgré tout le respect que nous devons à votre beau-père, je ne comprends pas précisément votre demande sachant que cette dernière est destinée à la promotion de notre guide payant ?

    Nous restons à l’écoute si vous vouliez préciser votre demande.

    Cordialement,

    Edit : nous nous permettons de vous rappeler que la division Leclerc a débarqué à partir du premier août à Utah Beach (voir notre page consacrée à ce sujet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*