Sword

Sword Beach est la plage la plus à l’Est du dispositif anglo-canadien, de Luc sur mer à Ouistreham. Elle a été attribuée à la 3e Division d’Infanterie Britannique et à la 27e Brigade blindée. Ce sont les 8e, 185e et 9e brigades qui donnent l’assaut, appuyées par la 1ère Brigade Spéciale ( Lord Lovat), qui comporte dans ses rangs les Français du Commando n°4, le fameux commando Kieffer (officiellement 1er Bataillon de Fusiliers-Marins Commandos).

Stèle commando Kieffer L’essentiel de l’assaut se déroule dans le secteur de La Brèche d’Hermanville. Comme sur la plage voisine de Juno beach, les défenseurs allemands de la 716e Division d’Infanterie ne font pas preuve d’un héroïsme à toute épreuve, mais il en va tout autrement de la 21e Panzerdivision qui lance sa contre-offensive en fin de journée. Fort heureusement, le matériel hétéroclite de la division (véritables Panzers mais aussi chars récupérés lors de la bataille de France en 1940, voire même chars pris à l’Armée Rouge en 1941/1942 et ramenés du front de l’est) ne lui permettra pas de rivaliser avec les Sherman. La contre-offensive est donc arrêtée, mais elle n’a pas permis de faire la jonction avec les troupes débarquées à Juno – celle-ci sera effective le lendemain matin. Au soir du premier jour, si, comme sur les plages voisines, les Alliés sont bien entrés dans l’intérieur des terres, on est malgré tout loin des objectifs assignés (la prise de Caen) et plus loin encore du scénario le plus optimiste : une percée jusqu’à Falaise ! Malgré tout, 30 000 britanniques auront débarqué, pour des pertes (tués et blessés) évaluées entre 600 et 700 hommes. La photographie de la stèle est extraite de ce blog.

Statue Pipe Major Bill MillinLa postérité, notamment grâce à l’influence du “Jour le plus long”, dont on se rend bien compte aujourd’hui qu’il tient plus de place dans la mémoire collective que les faits eux-mêmes, aura retenu la personnalité de Lord Lovat. Ce dernier, né Simon Christopher Joseph Fraser, est le 15e Lord et le 4e Baron Lovat. Il commande la 1ère Brigade Spéciale et a participé au raid sur Dieppe en 1942 (il était alors Lieutenant-Colonel des Lovat Scouts). Chargé de relever les parachutistes du Major Howard qui se sont emparés dans la nuit des ponts sur l’Orne (voir l’article “Opérations aéroportées”), il débarque sur la plage et progresse tout le long du front précédé de son “piper”, Bill Millin (dont la légende veut qu’il joue “Blue bonnets over the border”). Dans le film, son rôle est tenu par Peter Lawford. Quand à Bill Millin, il est interprété par un authentique joueur de Cornemuse : Leslie de Laspee, qui était à l’époque le Pipe Major officiel de la Reine-mère. Bill Millin, décédé en août 2010 à l’âge de 88 ans, était le dernier des protagonistes connus du film. Aujourd’hui, grâce à l’association ( D-Day Piper – Bill Millin), un mémorial en son honneur, financé par une souscription et inauguré le 8 juin 2013, se dresse sur la plage de Colleville-Montgoméry, là-même où il débarqua.

C’est également à Sword beach que débarquent les hommes de Philippe Kieffer, qui constituent la seule unité française, non pas à participer au débarquement (voir l’article “Les Français de Jour J”), mais à prendre pied sur les plages. Ils sont 177, et vont assez rapidement s’emparer d’abord d’une pièce d’artillerie allemande, puis de l’ancien casino de Riva-Bella, avant de faire la jonction sur l’Orne avec les paras britanniques. En fin de journée, le tribut est assez lourd : 10 morts, dont deux officiers, 25 % de l’effectif hors de combat (Philippe Kieffer lui-même sera touché à deux reprises), mais la France Libre était au rendez-vous.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

6 Replies to “Sword”

  1. Merci pour votre message. De nouvelles publications vont bientôt apparaître sur le site dans la catégorie « Pour en savoir + ». Au plaisir.

  2. Deux mots s’imposent naturellement quand on vient de visiter ce site internet : respect et gratitude

  3. Bonjour Monsieur Marino.

    Merci pour votre message fort sympathique. Nous essayons de faire en sorte de proposer un contenu le plus intéressant et accessible possible. Très prochainement d’autres grandes figures seront publiées.

    A très vite et encore merci !

  4. je vis actuellement en moselle et il y a aussi beaucoup de vestiges de la seconde guerre mondial , votre site est tres explicatif , et espere séjourne prochainement en normandie pour visiter ces fameuses plages de normandie !!
    un grand merci .

  5. Bonjour Rasatti,

    Merci pour votre commentaire.

    Pour vous et pour tous les autres, bientôt une nouvelle grande figure, restez connectés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*