Luc-sur-Mer

Cette station balnéaire, qui s’étend sur le périmètre de Sword Beach, compte plus de 3000 habitants (les Lutins, si, si). C’est dire que l’on va y trouver une palette de services relativement conséquente.

visiter luc sur mer

Hébergement à Luc-sur-Mer : hôtels, locations, camping…

Où se loger ? Deux hôtels existent, pour un total de 68 chambres, tous deux étant situés directement en front de mer, et l’un disposant même d’une piscine chauffée. Plus d’une quinzaine de locations saisonnières et un camping 4 étoiles de 220 emplacements, y compris des bungalows et des chalets, complètent l’offre d’hébergement.

Restauration à Luc-sur-Mer

Où se restaurer ? Les deux hôtels déjà mentionnés comportent tous deux un restaurant. Mais on trouvera en plus 5 tables de cuisine traditionnelle, sans compter les crêperies et salons de thé.
La ville abrite également un centre de thalassothérapie (la thalasso des 3 mondes). Depuis 2012, a vu le jour à 3 km de Luc-sur-Mer une réalisation intercommunale : le centre aquatique Aquanacre.

Une ville hautement touristique

L’endroit invite à la flânerie : une digue d’1,5 km, une très longue jetée (comme en atteste d’ailleurs la photo), repère des pêcheurs à la ligne, alors que les adeptes de la pêche à pied s’en donneront à cœur joie sur les rochers à marée basse.
Vous l’aurez compris, ici, peu ou pas de vestiges du 6 juin : en raison de la présence de récifs, personne n’a débarqué à Luc sur mer, les troupes arrivées à Sword empruntant la brèche d’Hermanville. Toutefois, la situation de Luc-sur-Mer, à mi-chemin entre Courseulles et Ouistreham, ainsi que ses capacités touristiques, permettent de l’envisager comme lieu de séjour pour qui veut visiter les plages du débarquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*