Le musée Airborne

boutique boutique

Une des jeeps du musée AirborneLe musée Airborne de Sainte-Mère-Église (ou Sainte-Mère l’Église pour celles et ceux qui ont pris la mauvaise habitude et dont nous ne tiendrons pas grief) fait partie des principaux musée de Normandie à visiter pendant un séjour dédié aux plages du débarquement. Un musée riche de nombreuses pièces à quelques encablures du célèbre clocher de l’église.

Un musée en quatre parties

Un des planeurs du musée AirborneLe musée Airborne est en réalité conçu avec trois parties couvertes sous formes de dômes, agrémentés de très nombreux objets et costumes d’époques ; et d’une quatrième partie à l’extérieur avec : des chars, canons, camions et autres engins encombrants, bien que ceux présents à l’intérieur des trois parties du musée soient pour certains relativement encombrants, comme des planeurs par exemple, excusez du peu.

Et ici quand nous disons des planeurs, ce n’est pas une erreur puisqu’il y en a un dans chacune des deux parties du musée Airborne.

L’un d’entre eux est d’ailleurs entreposé de façon à offrir un passage en son sein qui permet de visualiser comment est l’intérieur d’un planeur et comment les hommes y étaient installés.

cigarettes des soldatsOutre les planeurs, une jeep ouvre l’entrée de la première partie du musée, dans laquelle vous trouverez de très nombreux objets d’époques. En plus de ces objets, dont vous trouvez un exemple avec la photographie, des paquets de cigarettes que pouvaient avoir les soldats, vous aurez accès à de nombreux documents : fiches descriptives et explicatives, vidéos traduites en plusieurs langues, etc.

Le musée Airborne de Sainte-Mère-Église remplira aisément une demi-journée dans un programme de visites historiques des plages du débarquement. D’un point de vue tarifaire, il faut compter pour ce musée très complet une petite dizaine d’euros et même un tarif plus près des 5€ si vous bénéficiez d’une éventuelle réduction. Le site officiel du musée Airborne : http://www.airborne-museum.org/.

boutique

Les commentaires sont fermés.