Cimetière militaire canadien de Bény sur mer

Le cimetière militaire canadien de Bény-sur-mer est en fait situé sur la localité voisine de Reviers.

cimetiere beny sur mer

Il abrite les tombes de plus de 2000 soldats canadiens tués au début de la bataille de Normandie (jusqu’au début juillet ; les dépouilles des Canadiens tombés ensuite sont elles regroupées au cimetière militaire canadien de Bretteville-sur-Aize, à proximité de Caen), qui appartiennent dans leur immense majorité à la 3e Division Canadienne, dont les malheureux prisonniers froidement exécutés par les SS de la division Hitlerjugend à l’abbaye d’Ardenne.

On y trouve également les tombes d’une quinzaine d’aviateurs, de quatre soldats britanniques, et même d’un résistant français, R. Guénard, qui se battit et mourut le 19 juillet aux côtés des Canadiens, et à qui on ne connaissait pas de famille : c’est la seule tombe surmontée d’une croix, qui porte l’inscription « Mort pour la France ».

cimetiere militaire beny

Cette nécropole, devant laquelle une pelouse plantée d’érables accueille le visiteur, possède un caractère particulier. Comme toutes ses semblables, elle invite évidemment au recueillement et à la réflexion ; mais ici, en plus, s’ajoute à l’ordonnancement impeccable qui caractérise les cimetières militaires, et confère ainsi aux disparus une parfaite égalité, un soin et une qualité de fleurissement largement au-dessus de la moyenne. Osons le dire, le lieu où ces braves reposent pour l’éternité possède un certain charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*